Des visites pour maintenir le lien et partager l’affection

Les Maisons Hospitalières / Actualités / Des visites pour maintenir le lien et partager l’affection

L’ Association Les Maisons Hospitalières n’a pas attendu les fêtes de fin d’année pour organiser , pour ses résidents et patients, les visites régulières de leurs proches. 

Depuis plus d’un mois sur le site de Neuves-Maisons et plus de 3 semaines sur le site de Nancy (suite à la fermeture totale du site liée à la recrudescence de la propagation de la COVID 19), en complément des visios Skype qui se poursuivent et certaines visites en chambre pour les patients ne pouvant se déplacer, les visites ont repris. Ainsi,l’Association organise sur rendez-vous, les visites des familles et des proches pour son EHPAD, son service USLD et le service SSR. Une gestion des rendez-vous confiée sur le site de Nancy à Dominique Rossi, secrétaire médicale et organisée avec le concours de nombreux professionnels de l’établissement.

de gauche à droite: Diane Docq, Nathalie Galmiche et Candice Zimmerman

 

Nathalie Galmiche, animatrice, en collaboration avec Diane Docq, aumonier, accueille les familles, tandis que Candice Zimmerman, Audrey Giuliani , Alice Gillardeaux, les 3 psychologues de l’Association, aidées de Naomie , stagiaire psychologue, accompagnent les résidents et patients vers leurs familles.

 

 

Ces moments privilégiés  se déroulent au sein de l’établissement , de 13h30 à 17h30, pour certains au PASA, pour d’autres dans la grande salle de réunion du Bâtiment Grand Cœur, des lieux lumineux, spacieux et chaleureux qui permettent l’intimité et le respect scrupuleux et nécessaire des mesures barrières.

Des visites dans la grande salle du Bâtiment Grand Cœur

La prise de température, le port du masque obligatoire, la friction des mains au SHA, la distance réglementaire,  le test de dépistage recommandé avant la visite, l’absence de contact physique avec son proche,  toutes ces mesures et consignes n’empêchent cependant pas de rendre ces visites d’une heure ( 2 personnes maximum) des plus agréables et bénéfiques tant pour les personnes accueillies que leurs proches. Des précautions nécessaires pour maintenir le lien et partager l’affection en dépit d’une situation sanitaire toujours préoccupante dans la Métropole du Grand Nancy.

M. Ritz entouré de sa fille et de son petit-fils

Des moments cruciaux qui ont permis depuis 3 semaines, près de 20 visites en moyenne par jour et qui permettent, comme pour M. Ritz, résident de l’EHPAD, de retrouver sa fille et son petit-fils, en vacances dans la région pour les fêtes, pour la seconde fois depuis ce deuxième confinement. De jolis moments, fruits d’une organisation précise, respectée par tous et d’une collaboration parfaite entre professionnels, familles et résidents ou patients.